Search

Concours de Poesie J'aime Mirebalais



Sous l’égide de la Fondation Anderson Dovilas. Un concours de poésie a été organisé dans le département du centre à l’occasion de la deuxième édition du salon du livre de Mirebalais sous le thème de:” J’aime Mirebalais”


Cet exercice de création littéraire a permis à la cité be Benoir Batraville de découvrir trois poètes en devenir. Ils’agitdeStamaLouidorquiestlapremièregagnante, NephtaliePacombequiestladeuxièmegagnanteetdeRolfDerryquiestletroisièmelauréat.


En fait, une cérémonie de remise des prix a eu lieu en conséquence. Ce fut un moment rempli de joie et d’émotion. Mais c’était aussi un moment rempli de fierté pour les parents de la première gagnante.


Lisez leurs poèmes et appréciez leurs talents





1er Lauréat

Stama Louidor


J'aime Mirebalais


Ah ! belle ville de Mirebalais ! Oh ! ciel béni !

Culture plantureuse, riante et robuste nature.

Comme un joyau, il est l'espoir d'un avenir désespéré.

Je n'ai jamais pu voir une ville lointaine.

De notre famille nous nous reconnaîtrons avec une âme neuve,

Au flanc des bois, au pied d'un mont et au bord d'un fleuve.

Sans dire également : "c'est la ville qu'il me faut, et de loin, l'horizon qui me plaît.


Mirebalais est une graine, un vent de récolte qui souffle.

Et, là-bas, la ville enchantée que les mères élèvent,

Là où les enfants naissent, les ados se développent et les adultes récoltent.

J'aime Mirebalais, j'aime le paysage, j'aime les gens.

J'aime les hommes et les femmes car ils naissent dans mon cœur.


Quand je serai vieux, je verrai des villes que j'ai vues dès l'enfance.

Je n'aurai que des souvenirs

Pour me varier la vue et me rappeler, sans doute;

que Mirebalais, après tout, est une ville peuplée d'amour.

Là où les hommes aussi poussent comme le riz.

Qui va d'un pas égal à notre tâche ordinaire.

Qui fait, le jour, ta promenade aux petits coins de rues;

Règle ton sommeil sur les soleils couchants.

J'aime Mirebalais! Sachant que toute ville vaut par ses travailleurs :

des plaines aux montagnes, des villes aux villages.

En haut, en bas, partout, sur les monts, dans les rues:

on naît avec notre ville naissant dans nos cœurs.

J'aime Mirebalais! J'aime les gens.



2ème Lauréat

Rolf-Derry Guerrier


Au rythme du lever du jour;

je crie quelques vers imbibés d'amour.

Au tempo de ces matinées douces et amicales;

j'exprime mon amour pour ma ville natale.


De l'évanescence de tes étoiles filantes;

aux tombées de tes feuilles vacillantes;

Mirebalais, sainte mère;

trois cents vingt ans où tu existes;

tu as connu des jours amers;

mais jusqu'ici tu résistes.


Combien d'étoiles, dans ton ciel, se sont éparpillées ?

Combien de rois tes bras ont-ils bercés ?

Combien de brebis ta douce verge a pu paître ?

Combien de génies tes entrailles ont vus naître ?


Aux antres de tes valeurs éternelles;

Aux creux de tes bontés sempiternelles;

Je n'ai trouvé qu'un seul mot.


Dans les palabres entre hirondelles et colombes;

dans chaque goutte de pluie qui tombe;

je n'ai trouvé qu'un seul mot.


Dans cette ville, j'ai trouvé l'amour;

la solidarité, le sens de l'humour;

chaque salutation est harmonie, chaque bonjour est poème;

et sur une de ces rues infinies, j'ai trouvé un : "Je t'aime".



3è Lauréat

Nephtalie Pacombe


Toi, l'amour de tes enfants, ville des amoureux.

1702 a marqué la plus belle réalisation des Français.

Mirebalais, toi le salon des centraliens, centre du centre d'Haïti.

Oh Mirebalais, de toi je suis éperdument amoureuse!

Cette somptueuse ville, je l'ai dans le sang.

Ville de Soleil qui touche les sens, l'esprit et l'âme.

Excellente en son genre, là où se trouve mon rang.

M'expulser de cette ville serait comme s'emparer de mon âme.


Pauvre en infrastructures mais riches en amour.

Ville hospitalière, source de l'énergie du pays.

Fort anglais, Fer à cheval, HUM

Font de toi la fameuse admirée de tes visiteurs.

Mon amour s'intensifie pour cet endroit de nouveau si fort

Lorsque j'ai en vue la beauté de ses mignonnes créatures

Son éblouissante nature à travers les arbres, les animaux, ses rivières, et tant d'encore.

Et dire qu'entre nous , nous sommes solidaires, c'est bien plus que sûr




Pour une fois je veux te dire que tu es l'hypnotiseuse de tes visiteurs.

Au sein de toi , on a l'impression que les neurones se regênèrent.

Ta chaleur, l'hospitalité de tes enfants font de toi une grande ville d'Haïti.


Séjourne à Mirebalais et tu trouveras un antidépresseur.

Adonnes-toi à un Mirebalaisien, tu dénicheras la protection?

Épouse une Mirebalaisienne, tu connaîtras le vrai amour.


Cité de Benoît Batraville, l'amour des Mirbalaisiens.

Mirebalais grand-rue du centre, Je t'aime à la perfection.


344 views0 comments